Buscador

Loading

En este buscador arriba, escribiendo una palabra determinada, le saldrán los temas relacionados con ella

Pincha en Publicidad

Si quieres ver artículos nuevos, contribuye al mantenimiento de este blog con un libre y voluntario donativo a través de Paypal:
If you want to see new articles, contribute in the maintenance of this blog, you can make a donation through paypal following this link:


Si quieres contribuir al mantenimiento de este blog, pinche en Publicidad!

If you want to help me in the maintainment of this blog, please click in advertisement!

sábado, 1 de agosto de 2015

UNIFORMES (Nº 28 ) DEL PRIMER IMPERIO. Colección BUCQUOY.


                       L'INFANTERIE  DE LIGNE 

                       ET L'IFANTERIE  LÉGERE


La longue marche des Regiments  de L'Infanterie  Francaise .



 





                            Arbalétrier  - Epoque  Charles  VI





                    Guisardier de Louis  XI





                             Légionnaire des Bandes  - Francois  Iº .





                                     Arquebusier  des Guerres de Religion.






                                         Enseigne du Regiment  de  Navarre - Louis  XIII






                               Mousquetaire  du Regiment de Carignan Salliéres - Louis XIV.






                           Regiments  de la Reine  - Royal Vaisseaux 1755.



      Le 29 juillet 1791 , l'Asemble Nationale décréte donc la dissolution des troupes étrangéres au service de la France . Les regiments  étrangers  sont naturalisés francais . Seuls les Suisses  serviren au titre  étranger  jusqu'a ce que , face á l'émeute  du 10 aout  1792 ,ils soient  massacrés en grand partie. Les rescapes  furent licenciés aprés cette  sanglante journée.
 Aprés que l'Assemblée Nationale  eút décidé  le 27 mai 1790 que les troupes devaient porter la cocarde tricolor , les cravates blanches des drapeaux sont remplcées par des cravates tricolores  le 22 octobre  de la méme année.
  Le 1º janvier 1791 la Constituante  décreta , afin de rompre  avec le passé monarchique , que les regiments  d'Infanterie  devaient  abandoner leurs noms  de provinces , de princes  et de gentilshommes, remplacés  par un numéro d'ordre . Chaque régiment conservait deux bataillons portés á huit compagnies de fusiliers et une de grenadiers , la compagnie  de chasseurs  du 2º bataillon étan passée compagnie de grenadiers .  Les bataillons  de chaseurs  ne comportaien que huit compagnies . En temps  de paix , l'effectif dépasse  1.000 hommes et officiers , tandis qu'en temps de guerre , il passe á plus de 1.500 hommes et officiers . Toutefois , Mirabeau  ayant demandé " qu'on portât au pied de guerre la portion de l'Armée distribuée dans les points du royaume  pour lesquels  on conservait quelques  craintes, l'Assemblée décreta donc que trente régiments recevrain 750 hommes  par bataillon , et que ces troupes seraint dispersées  le long du Rhin,du nord de la France , et face á la Suisse et á l'Italie .  Les effectif  du temps de paix  sont reglés par cette  méme ordonnance  du 1º janvier  de la façon  suivante :
- quatre-vint.deux régiments , á deux bataillons  de huit compagnies  de fusiliers et une de grenadiers , pour un total de 85.000 hommes .
 - douze  régiments  étrangers , pour un total de 13.000 hommes .
 - un régiment de Gardes  Suisses  á 2.330 hommes .
 - onze régiments suisses , pour un total de 11.500 hommes .
 - douze bataillons d'Infanterie légére á huit compagnies , pour un total de 5.400 hommes .            















            Le 30 juin 1791 , le drapeau tricolore remplace  le drapeau - colonel  blanc,celui du 2º bataillon restant aux couleurs du régiment . Tous les drapeaux  porteron d'un côté l'ínscription " Discipline et obéissance á la loi, " et de l'autre , le numéro du régiment.
 Le decret du 4 mars 1791 supprime les quatorze régiments provinciaux , les treize régiments  de grenadiers royaux ainsi que les soixante-dix-huit bataillons  de garnison qui formaient  les milices provinciales. La réserve de ces bataillons de milices ayant été rayée des effectifs , comme les régiments de Ligne se délabraient de plus en plus  et que les menaces de guerre se précisaient , la Constituante décida la levée de 100.000  Gardes Nationaux  volontaires  ,destinés á étre mélés  aux vieux régiments  aprés  avoir été instruits . De fin juin  á septembre , 60.000 hommes furent effectivement  enrôles  et instruits  par des officiers  et sous-officiers  de l'ancienne Armée.
  La vielle Armée de Ligne á l'habit blanc assura les premiéres victoires  de la République ( proclamée  le 21 septembre 1792) , car le valeur militaire des volontaires  n'avait que peu de rapport  avec leur enthousiasme .
 Toutefois ,á partir de la bataille de Fleurus , leur amalgame , ainsi que la réorganisation des unités d'Infanterie , permirent  de débuter une nouvelle ére glourieuse pour l'Infanterie  française . Le " derniére Armée  du Roy  soutin avec succés une lutte incessante  contre l'Europe coalisée .
  De ses miséres , de ses sacrifices , de ses victoires et de ses revers , naîtra  un nouveau glaive dont Bonaparte pouvet  disposer , afin de s'imposer et de faire triompher par son génie fulgurant  les idées  de la Révolucion . L'Armée était alors prête á accueillir son nouveau César pour une nouvelle  épopée.          


                                                  --------------------------------------------------
                                                             ---------------------------------

     Le 153º de Ligne  en 1813





                          1.-   Fusilier en tenue de campagne , Collet , tué á la bataille de Goldberg.






                        2 .-  Fusilier en grande tenue . Prieur , cité á l'ordre du jour apres le combat  de Halle.






                        3 .- Caporal de voltigeurs  en grande tenue . Gaboriot , tué á la bataille de Weissig.







                         4 .-  Sergent de grenadiers en tenue de route . Lambert , tué a la bataille de Leipzig.







         5.-  Sous- Lieutenant en tenue de campagne . Azéma , premier porte-aigle, tué a Liebertwolkwitz .






                       6.-   Colonel en grande tenue . Mathieu, premier colonel du régiment.






                7.-  Le médecin aidé-major . Deledeuille , cité á l'órdre du jour apres le combat de Hanau.






                      8.-  Logery, tasmbour-major.


            Le 9éme de Ligne  en 1809                        




                        9 .-  Sapeur en grande tenue








                        10 .-  Tambour-Major.






                           11 .-   Tambour de fusiliers .






                         12.-  Chef de musique.







                        13 .-  Chef de bataillon.







                      15.-  Voltigeur en grande tenue d'éte.







                        14.-  Sergent de grenadiers. 2º porte- aigle.







16 .- Caporal de fusiliers en tenue de campagne.


SEGUIRA....................................................


------------------------------------------------------------------
---------------------------------

1 comentario:

  1. Bonjour Monsieur Canovas .
    UNIFORMES ( 25 ) DEL PRIMER IMPERIO . Colección BUCQUOY.
    - UNIFORMES 24 DEL PRIMER IMPERIO0035
    - UNIFORMES 24 DEL PRIMER IMPERIO0057
    Partie N° 25 numérotée 24 - Pourquoi 24 ?
    UNIFORMES ( 26 ) DEL PRIMER IMPERIO. Colección BUCQUOY.
    - UNIFORMES 24 DEL PRIMER IMPERIO0059
    - UNIFORMES 24 DEL PRIMER IMPERIO0086
    Partie N° 26 numérotée 24 - Pourquoi 24 ?
    UNIFORMES ( 27 ) DEL PRIMER IMPERIO. Colección BUCQUOY .
    - UNIFORMES 24 DEL PRIMER IMPERIO0087
    - UNIFORMES 24 DEL PRIMER IMPERIO0106
    Partie N° 27 numérotée 24 - Pourquoi 24 ?
    Les images suivantes sont manquantes :
    - Page 51 N°28 à la page 86 N°73 soit 47 images
    - Page 93 N°82
    - Page 132 N°119 bis
    Veuillez recevoir mes remerciements et mes salutations .

    Hola Sr. Cánovas.
    UNIFORME (25) IMPERIO DEL PRIMER. Colección Bucquoy.
    - UNIFORME DEL PRIMER 24 IMPERIO0035
    - UNIFORME DEL PRIMER 24 IMPERIO0057
    Sección No. 25 numerada 24 - 24 ¿Por qué?
    UNIFORME (26) IMPERIO DEL PRIMER. Colección Bucquoy.
    - UNIFORME DEL PRIMER 24 IMPERIO0059
    - UNIFORME DEL PRIMER 24 IMPERIO0086
    Sección No. 26 numerada 24 - 24 ¿Por qué?
    UNIFORME (27) IMPERIO DEL PRIMER. Colección Bucquoy.
    - UNIFORME DEL PRIMER 24 IMPERIO0087
    - UNIFORME DEL PRIMER 24 IMPERIO0106
    Sección No. 27 numerada 24 - 24 ¿Por qué?
    Las siguientes imágenes han desaparecido:
    - Página 51 No 28 en la página 86 N° 73 o 47 fotos
    - Página 93 No 82
    - Página 132 N° 119 bis
    Por favor, acepte mi agradecimiento y saludos.

    Hola Sr. Cánovas.
    UNIFORME (25) IMPERI DEL PRIMER. Collecció Bucquoy.
    - UNIFORME DEL PRIMER 24 IMPERIO0035
    - UNIFORME DEL PRIMER 24 IMPERIO0057
    Secció No. 25 numerada 24 - 24 Per què?
    UNIFORME (26) IMPERI DEL PRIMER. Collecció Bucquoy.
    - UNIFORME DEL PRIMER 24 IMPERIO0059
    - UNIFORME DEL PRIMER 24 IMPERIO0086
    Secció No. 26 numerada 24 - 24 Per què?
    UNIFORME (27) IMPERI DEL PRIMER. Collecció Bucquoy.
    - UNIFORME DEL PRIMER 24 IMPERIO0087
    - UNIFORME DEL PRIMER 24 IMPERIO0106
    Secció No. 27 numerada 24 - 24 Per què?
    Les següents imatges han desaparegut:
    - Pàgina 51 No 28 a la pàgina 86 N° 73 o 47 fotos
    - Pàgina 93 No 82
    - Pàgina 132 N° 119 bis
    Si us plau, accepti el meu agraïment i salutacions.

    ResponderEliminar